Arles-Avignon chute à Brest

— 

La série continue. L'équipe d'Arles-Avignon, qui restait sur trois défaites

à l'extérieur en championnat, a une nouvelle fois chuté hors de ses bases, battue (3-1) à Brest hier soir, pour le compte de la 22e journée de Ligue 2.

Sur une pelouse gorgée d'eau, les deux équipes ont entamé la rencontre de manière prudente. La première vraie occasion était brestoise, mais sur un bon centre de Roux, Autret, au point de penalty, a été trop court (20e). Arles-Avignon, plutôt bien en place, a bien défendu, mais n'est pas parvenu à créer vraiment le danger. Après vingt minutes pauvres en spectacle, Brest a trouvé l'ouverture grâce à Autret, parfaitement servi par Roux, à la limite du hors-jeu, côté droit (1-0, 21e). Mais Anthony Guise a permis aux siens de revenir au score juste avant la pause, concluant un plutôt bon dernier quart d'heure des Provençaux. Pour sa première titularisation en Ligue 2 (il joue habituellement en DHR !), Guise a repris de la tête au point de penalty un centre parfait de Dalé (1-1, 44e).

Brest a toutefois repris l'avantage assez vite après la pause : la frappe de Roux, contrée par Elie, a trouvé la lucarne de Merville (2-1, 54e). Arles-Avignon n'a rien lâché mais a pris un sacré coup sur la tête lorsqu'Autret, d'une frappe magnifique aux 25 m, a trouvé la lucarne (3-1, 72e). Les Provençaux ont cessé d'y croire...

Avant le match, Denis Goavec parlait de « rencontre charnière ». « Le résultat va décider de notre avenir, expliquait l'entraîneur-adjoint d'Arles-Avignon. Soit on est toujours concernés par la montée et la fin de saison pourrait être très belle, soit on est dans l'optique du maintien où il faudra trouver encore quatre victoires et la saison aura été belle quand même, mais avec moins de saveur. » Les Provençaux, qui ont toujours un match en retard à jouer, ne sont qu'à quatre points du podium (6es) avant de recevoir le leader, Caen, lundi prochain. W

C. S.