Les Marseillais ont le tournis

Par Jérémy Tordjman

— 

Didier Deschamps l'avait annoncé. L'équipe alignée contre Montpellier

n'allait pas être la même que celle qui s'était imposée contre Lille en Coupe de la Ligue. La raison ? Le calendrier très chargé des Olympiens et la nécessité de gérer le temps de jeu des joueurs.

Samedi soir à La Mosson, Deschamps a fait ce qu'il avait dit : Stéphane Mbia et Baky Koné, de retour de la Coupe d'Afrique des Nations, où ils ont très peu joué, ont démarré le match à la place d'Edouard Cissé et Mathieu Valbuena, alors que Fabrice Abriel a remplacé Lucho Gonzalez. Résultat ? L'OM n'a rien pu faire face à la combativité et la détermination des Montpelliérains (2-0).

« On a manqué de jus par rapport à mercredi. C'est une période où on joue tous les trois ou quatre jours. On ne va pas se plaindre, mais on y a laissé des plumes », regrette Deschamps sur le site de l'OM. Le turnover de l'entraîneur n'a donc pas porté ses fruits. Pire, il s'est avéré complètement inefficace. Stéphane Mbia n'a été que l'ombre de lui-même au milieu et Baky Koné n'a jamais été en mesure d'accélérer sur son côté droit.

Heureusement, les Marseillais n'auront pas le temps de gamberger. Mercredi, un autre match les attend déjà. Ce sera à Toulouse, avec pour enjeu une place en finale de la Coupe de la Ligue. Avec quel effectif ? W