Revivez la 19e journée de Ligue en live comme-à-la-maison

M. Go. (M. P. pour le live)

— 

Delgado et Tafer à Gerland le 16 décembre 2009 lors d'un match de Ligue 1 face à Boulogne-sur-Mer.
Delgado et Tafer à Gerland le 16 décembre 2009 lors d'un match de Ligue 1 face à Boulogne-sur-Mer. — Reuters

Parmi les interrogations existentielles de cette dernière journée des matchs aller: quel accueil va réserver Gerland aux Lyonnais? Ben Arfa a-t-il déjà la tête ailleurs? Grenoble va-t-il réussir à faire tomber le PSG au Parc? En même temps, les réponses ne sont pas très compliquées à trouver...

 

>> Le classement de la Ligue 1 est ici


>> La soirée de mercredi sera à suivre en multiplex live comme-à-la-maison à partir de 18h45

 

Mardi:

21h00

Lens - Saint-Etienne: 1-0
Eduardo (92')
 

 

Mercredi:

19h00 (Foot +)

Le Mans - Monaco
Lorient - Valenciennes
Lyon - Montpellier
Marseille - Auxerre
Nancy - Lille
Nice - Boulogne
Paris SG - Grenoble
Sochaux - Rennes

21h00

Toulouse - Bordeaux (Orange Sport)


Le bon coup de Lens


Les gars de Saint-Etienne dominés n'ont longtemps dû leur salut qu'à leur gardien, Jérémy Janot, encore on fire mardi soir. Et puis, il a finalement suffi d'une panenka dans les arrêts de jeu pour que Lens repousse les Verts à 10 points au classement. Une soirée cauchemardesque de plus pour l'ASSE. Sale saison. 


Le Mans a toujours froid


Le Mans est un des sensations à l'envers de cette première partie de saison. Paulo Duarte, un «Mourinho light», n'a pas passé l'hiver. Et Arnaud Cormier, une nouvelle fois appelé comme pompier de service, se retrouve avec une équipe 18e qui n'avance pas. Cela étant dit, difficile de prédire quoi que ce soit avec Monaco, grand prince du ventre mou et équipe imprévisible s'il en est...


Les deux Barça français face-à-face

Que Lorient et Valenciennes nous ont offert bonheur et plaisir depuis le début de la saison. Jeu léché à une touche de balle, buts comme-à-la plage et victoires à la pelle, les journalistes ont alors parlé de deux équipes inspirées par le Barça. Oui, mais voilà, Lorient n'a plus gagné depuis cinq matchs. Idem pour Valenciennes depuis trois rencontres. La mort de l'art ?


Lyon dans l'enfer de Gerland

Il y a une semaine, les Lyonnais ont découvert dépité que leur public pouvait se rebeller. Sifflets, banderoles cinglantes et remise en cause de l'entraîneur (comme une ironie, la LFP vient d'ailleurs de communiquer sur le fameux classement des tribunes et l'OL est toujours en tête de ce championnat qui compare l'ambiance des virages en Ligue 1 sur des critères très contestés par les Ultras)... Les supporters gâtés de Lyon ont beau s'égosiller, Puel est pour le moment intouchable. Jusqu'à quand?


Marseille, un tout petit dauphin


Oui l'OM est deuxième. Mais avec huit points de retard sur le leader et un résultat amer à dix contre onze contre un Saint-Etienne en pleine tourmente ce week-end (0-0), l'ambiance n'est pas à la fête. Plutôt aux préparatifs de départs (Ben Arfa? Valbuena?) et à la recherche d'appartements (Briand?). Le mercato, le seul moment où ça bouge à l'OM?


Nancy tremble

Les chiffres sont implacables: sur ses cinq derniers matches de L1, le LOSC a inscrit 19 buts, soit pratiquement quatre buts de moyenne. Quel tarif pour Nancy?


Nice glisse toujours


On peut avoir un buteur de standing international avec Loïc Rémy et être une équipe totalement à la rue. Avec seulement 6 points d'avance sur le premier relégable, Nice doit gagner contre Boulogne, une équipe-type de bas de tableau.


Kombouaré ne sait plus quoi faire

Dans la grande tradition parisienne, on voit bien Grenoble faire le seul exploit de sa saison en allant gagner au Parc (n'est-ce pas Ljuboja?). Un résultat qui plongerait un peu plus Kombouaré dans l'incompréhension de ce groupe qu'il n'arrive pas à vexer malgré des colères régulières. Les Sénateurs aiment avancer à leur rythme...


Fredo s'est bien adapté à Rennes


OK, avec Fredo, l'ambiance est cool à Rennes. Mais Antonetti connaît les mêmes problèmes que ses prédécesseurs. Et, du côté des supporters rennais, on se désespère toujours de voir le plus gros budget du foot breton s'installer durablement dans les 5 premiers...


Bordeaux veut sa revanche

Avec 8 points d'avance, les Girondins pourraient commencer à penser à leur foie gras de canard. Sauf que l'an dernier, les Toulousains avaient infligé une sévère correction aux Bordelais (3-0) en mars. Et les champions de France ne l'ont pas oublié...