Les Serbes sont tatillons sur l'alcool (même avec leur président)

FOOTBALL Le président serbe est condamné à payer 400 euros pour avoir sablé une bouteille de champagne...

M. Go.

— 

La Serbie est prête à se doter d'un nouveau gouvernement grâce à un accord surprenant entre les forces pro-européennes et les socialistes de l'ancien président décédé Slobodan Milosevic, réconciliés pour accélérer le rapprochement avec l'Union européenne (UE).
La Serbie est prête à se doter d'un nouveau gouvernement grâce à un accord surprenant entre les forces pro-européennes et les socialistes de l'ancien président décédé Slobodan Milosevic, réconciliés pour accélérer le rapprochement avec l'Union européenne (UE). — Aleksandar Stankovic AFP/Archives

Pas de passe-droit. A l'issue d'un match de football qui a qualifié la Serbie au Mondial 2010, le président serbe, Boris Tadic, a sablé une bouteille de champagne. Manque de chance, la consommation d’alcool est interdite dans les stades serbes. Du coup, il été condamné à payer une amende de 400 euros.

 

Le président serbe avait plaidé coupable la semaine dernière devant le tribunal municipal de Belgrade chargé de l'affaire, expliquant qu'il ne savait pas qu'il enfreignait la loi. «J'en assume la responsabilité et je pense que, comme toute autre citoyen, je dois payer l'amende ou purger une peine, en fonction du verdict», avait-il déclaré. Deux autres responsables serbes, la ministre des Sports, Snezana Markovic-Samardzic et le président de l'Assemblée municipale de Belgrade, Aleksandar Antic, ont été condamnés à la même amende.