Les Blacks en blanc au Vélodrome, un sacrilège?

DEBAT Pour affronter la France, les joueurs néo-Zélandais enfileront un maillot collector...

R.S.

— 

Le buteur de l'équipe de Nouvelle-Zélande, Dan Carter, sur la pelouse du Vélodrome, le 27 novembre 2009 à Marseille.
Le buteur de l'équipe de Nouvelle-Zélande, Dan Carter, sur la pelouse du Vélodrome, le 27 novembre 2009 à Marseille. — G.Julien/AFP

Hommage ou non à Michael Jackson, à la question «Black or White?», les joueurs néo-zed peuvent donner deux réponses. Face au XV de France, à Marseille, les Blacks joueront bien en blanc, pour la troisième fois de leur histoire (après les matchs de 1987 et 1995). Pendant la coupe du monde 2007, ils avaient bien essayé le gris face à la France. Depuis, chez les Kiwis, cette couleur est bannie.

Puisque les Français reçoivent, ils ont encore la priorité dans le choix des coloris, obligeant les Blacks à délaisser à nouveau le noir qui a fait leur légende. Mais de là à jouer en blanc... Côté marketing, leur équipementier, Adidas, a réussi son coup. On parle déjà d'un maillot collector que les coéquipiers de Dan Carter n'échangeront pas à la fin du match.

Qu'en pensez vous? Etes vous attaché aux couleurs des maillots? Etes-vous un adepte du «tout fou le camp»? Ou vous êtes vous résignez aux conséquences du marchandising...