Découvrez le XV qui affrontera les Blacks samedi

M. Go.

— 

Les entraîneurs du XV de France ont retenu onze nouveaux joueurs pour la Tournée en Australie, où ils affronteront les Wallabies les 28 juin à Sydney et 5 juillet à Brisbane, et ont rappelé sept anciens, dont Sébastien Chabal, Pépito Elhorga et Mathieu Lièvremont.
Les entraîneurs du XV de France ont retenu onze nouveaux joueurs pour la Tournée en Australie, où ils affronteront les Wallabies les 28 juin à Sydney et 5 juillet à Brisbane, et ont rappelé sept anciens, dont Sébastien Chabal, Pépito Elhorga et Mathieu Lièvremont. — Franck Fife AFP/archives

Composition du XV de France qui affrontera la Nouvelle-Zélande, samedi (20h45):

 

Traille (Biarritz) - Clerc (Stade Toulousain), Marty (Perpignan), Jauzion (Stade Toulousain), Médard (Stade Toulousain) - (o) Trinh-Duc (Montpellier), (m) Dupuy (Stade Français) - Ouedraogo (Montpellier), Bonnaire (Clermont), Dusautoir (Stade Toulousain, cap) - Millo-Chluski (Stade Toulousain), Chabal (Racing-Métro) - Marconnet (Perpignan), Servat (Stade Toulousain), Barcella (Biarritz)

 

Remplaçants: Szarzewski (Stade Français), Mas (Perpignan), Nallet (Racing-Métro), Puricelli (Bayonne), Parra (Clermont), David (Stade Toulousain), Heymans (Stade Toulousain), Domingo (Clermont)

9h20: La conférence de presse des entraîneurs du XV de France est terminée. A noter que Chabal et Bonnaire seront dans le Pack et que tous les centres sont toulousains sauf David Marty.

Merci de nous avoir suivis.


9h15: "On a joué en Nouvelle-Zélande sans Dan Carter. C'est un joueur essentiel dans l'occupation de terrain. Cette équipe des Blacks affiche un profil bien différent de celle du mois de juin", détaille Emile N'tamack.
9h12: "Si certains nous pensent favoris, tant mieux... Vous nous bombardez favoris. Nous on s'appuie sur des éléments objectifs", balance un tantinet énervé Lièvremont. 
9h11: "Les joueurs sont tellement proches. C'est bien de pouvoir se reposer sur les remplaçants. Le pack se construit à plus de 8", explique DIdier Retière, l'entraîneur des avants.
9h09: "Il y a une marge de progression dans notre groupe. Ces deux dernières années, on a appris la patience."
9h08: Quelle ambiance à Marcoussis. Que des blancs entre les questions et des sélectionneurs qui boudent. Ca ressemble à une conférence de presse de Domenech sans l'ironie...
9h07: "Ils sont efficaces parce qu'ils gagnent. Ils sont plus pragmatiques. L'apport de Carter est essentiel. Ils ne marquent pas beaucoup d'essais mais ils poussent les adversaires à la faute. Ils ont un des meilleurs buteurs du monde"

9h04: "Moi je vois les Blacks exceptionnels. Ils sont revenus à leur meilleur niveau. Sur ce qu'on a vu d'eux, il y a matère à s'inquiéter. A nouveau un collectif en pleine confiance. A nouveau très compliqué pour nous."
9h02: "On ne commentera pas nos choix exceptionnellement, lâche Lièvremont. Je lis que la France est favorite avant ce match. Moi ce que je vois c'est que les Néo-Zélandais impressionnent depuis quelques matchs. Il y aura un désir de revanche."

«Il s'agit sûrement du XV le plus compliqué à composer depuis que nous sommes là.» Marc Lièvremont a presque fait la fine bouche cette semaine. Evidemment après deux victoires probantes face à l’Afrique du Sud et aux Samoa, difficile de choisir même s'il lui a fallu composer avec les blessures.