Le "H" aurait-il changé de statut?

D.P.

— 

Pour Thierry Anti, il ne faut surtout pas inverser les rôles. Ce soir, le HBC Nantes (4e) se déplace à Tremblay-en-France (8e), pour le compte de la 9e journée de D1. Et le favori, pour le coach nantais, c'est bien le club francilien, qui vient tout juste de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe de Coupes. Comme pour délester ses joueurs d'une certaine pression, il explique : "On attend beaucoup trop de Nantes. Il y a de plus en plus en plus d'exigeance vis-à-vis de nous." Sur la corde raide la saison dernière, le club du président Pelletier réalise un parcours déroutant cette année. Les hommes de Thierry Anti restent sur quatre victoires, avec surtout un succès référence à Saint-Raphaël (29-30) il y a trois semaines. En contrepartie, le "H" suscite dorénavant davantage de respect et de méfiance de la part de ses adversaires. "Il n'y a plus d'effet de surprise", résume Anti. Le plus dur commence peut-être maintenant pour les Nantais.