Main de la grenouille: il faut sauver le soldat Henry

M. Go.

— 

L'attaquant de l'équipe de france Thierry Henry, lors du match France - Irlande du 18 novembre 2009.
L'attaquant de l'équipe de france Thierry Henry, lors du match France - Irlande du 18 novembre 2009. — SIPA

Alors que la terre entière ne parle que de sa main, Thierry Henry a repris l’entraînement avec son club de Barcelone vendredi. Presque normalement. A la sortie de sa séance, il était quand même attendu par une journaliste britannique venue lui faire signer une lettre d’excuse adressée aux Irlandais. L’attaquant français ne s’est pas arrêté. Son entraîneur Pep Guardiola, interrogé sur l’affaire, l’a par contre défendu. «C'est évident qu'il y a main et je crois qu'elle est instinctive. J'ai la certitude absolue que l'arbitre ne la voit pas. Titi (Henry) n'est pas fier d'avoir fait ça. Mais ce n'a pas été prémédité», a analysé l’entraîneur du Barça. Le joueur a été appelé pour le match du Barça contre l'Athletic à Bilbao samedi pour la 11e journée de la Liga.


«Henry ne mérite pas ça», titre L'Equipe

 

 

A l’instar des Barcelonais, les soutiens se multiplient. La plupart des voix qui s’expriment évoquent le désarroi de Henry et prennent sa défense. «Henry se sent très seul», a ainsi déclaré Pierre Ménès sur RTL. «Que la presse mondiale détruise Henry, pas de soucis. Mais que Nous, en France, on s'y mette, ce n'est pas possible. (...) Titi ne mérite pas ça. Qui a commis l’erreur ? L’arbitre. Point. Quand je pense qu’il y a des politiciens qui s’amusent à nous attaquer, il paraît que certains veulent faire rejouer le match… Ils ne savent même pas si le ballon est rond ou ovale et ce seront les premiers à venir boire le champagne en Afrique du Sud. Moi le replay, je le fais quand vous voulez: à la Playstation», a ironisé Patrice Evra dans l’Equipe de samedi qui titre en une «Henry ne mérite pas ça».

 

 
En tout cas ses détracteurs ne désarment pas. Une manifestation est organisée ce samedi après-midi devant l’ambassade de France à Dublin en Irlande.