Les Portugais insultés en Bosnie

FOOT Crachats et insultes au menu...

A.P.

— 

 Les défenseurs portugais Ricardo Carvalho et Bruno Alves, le 14 novembre 2009 à Lisbonne lors de Portugal - Bosnie.
 Les défenseurs portugais Ricardo Carvalho et Bruno Alves, le 14 novembre 2009 à Lisbonne lors de Portugal - Bosnie. — J.M Ribeiro / REUTERS

Ce n’est peut-être pas Egypte-Algérie, mais ce Bosnie-Portugal, décisif pour la qualification au Mondial, s’annonce presque aussi tendu. Selon les envoyés spéciaux des médias portugais, entre 60 et 100 supporteurs bosniaques ont accueilli les joueurs de la Selaçao à coups «d’insultes et crachats». Selon la radio Antena 1, ces supporters ont pu s'approcher sans problème des partenaires de Deco, les autorités locales ayant «empêché des éléments du contingent militaire portugais en mission en Bosnie de se déployer en cordon».
 
La fédération portugaise a déjà prévenu qu’elle porterait l’affaire devant la FIFA. Et comme si la tension n’était pas encore assez élevée, le directeur de la sélection, Carlos Godinho, en rajoute une couche et avance «qu’il n’a jamais vu une pelouse aussi désastreuse de sa vie». Vainqueurs 1-0 du match aller, les Portugais se chercheraient-ils des excuses en cas d’élimination mercredi à Zenica?