Les Japonais veulent interdire les vuvuzelas

FOOT Les insupportables trompettes sud-africaines font encore parler d'elles...

La rédaction sport

— 

 Un supporter sud-africain souffle dans son vuvuzela.
 Un supporter sud-africain souffle dans son vuvuzela. — M.Hutchings / REUTERS

 Les tympans des quelques téléspectateurs de la dernière Coupe des Confédérations s’en souviennent encore. Les vuvuzelas - corne d’un mètre dans laquelle soufflent les supporters sud-africains pendant 90 minutes pour donner le même son qu’une nuée de bourdons - sont plus que jamais pointés du doigt avant le début de la prochaine Coupe du monde. Cette fois, c’est autour des Japonais de se plaindre après un match amical disputé samedi en Afrique du Sud (0-0). «On ne peut pas entendre ce que disent nos coéquipiers qui sont à deux mètres de nous. Il faut se rapprocher d'eux au maximum pour entendre les consignes», déplore le défenseur nippon d’origine brésilienne, Tulio. Le président de la fédération japonaise, Motoaki Inukai compte de son côté demander l’interdiction de cet instrument de malheur sonore.

Après ce court extrait sonore qui osera le contredire?