Mois de novembre pourri pour les Bourguignons

Le bon début de saison de la JDA Dijon uatre victoires lors des cinq premières rencontres - a brusquement viré au tragique avec le décès du meneur Jonathan Bourhis (19 ans), le 1er novembre. Depuis, les Bourguignons se sont inclinés deux fois. Res...

— 

Le bon début de saison de la JDA Dijon - quatre victoires lors des cinq premières rencontres - a brusquement viré au tragique avec le décès du meneur Jonathan Bourhis (19 ans), le 1er novembre. Depuis, les Bourguignons se sont inclinés deux fois. Reste que leur marge de manoeuvre face à Souffelweyersheim est considérable. « En basket, il y a peu de surprises. Le domaine physique est trop important », rappelle Stéphane Eberlin, l'entraîneur souffelois.

« Pour les battre, il faudrait qu'ils prennent le match à la légère », explique Jérémy Tschamber. Le meneur du BCS se rend compte de la supériorité de l'effectif dijonnais : « Ils ont quatre Américains [dont Sean Marshall, 3e marqueur de Pro A], Abdoulaye Mbaye [arrière], qui est un des meilleurs Français... Tous sont à craindre. » W

F. H.