Gaël Monfils: «Je n'ai plus d'essence dans le moteur»

M. Go. à Bercy

— 

Le tennisman Gaël Monfils, lors de son match à l'OPen de Moselle face à Richard Gasquet, le 26 septembre 2009.
Le tennisman Gaël Monfils, lors de son match à l'OPen de Moselle face à Richard Gasquet, le 26 septembre 2009. — C.Karaba/SIPA

De notre envoyé spécial à Bercy

C'est un Gaël Monfils totalement dépité qui s'est présenté à la presse après sa victoire contre David Guez (6-4, 7-5).Mieux que la défaite qui ne passe pas, la Monf' invente la victoire dure à digérer.

 


>> Pour retrouver le tableau de Bercy, cliquez ici



Comment avez-vous vécu ce match?

Ah la la, je n'ai pas bien joué du tout. J'ai connu une panne physique et mental. Je n'ai plus de jus en cette fin de saison. Je ne suis pas bien du tout. J'ai envie de jouer. En plus on est à Paris, devant ma famille et mes amis. Mais je n'arrive plus à m'entraîner, je suis trop crevé. On a encore l'impression que je cours vite car c'est naturel chez moi mais je n'avance plus. Il n' y a plus d'essence dans le moteur. En plus j'ai un jeu basé sur le physique, alors...

Est-ce une erreur de programmation.Vous avez disputé trop de tournois cette saison?

Même pas. J'ai été blessé. Et après, il a fallu que je rattrape mon retard pour approcher le top 10. Déjà après l'US Open, je me suis senti fatigué. Après la tournée asiatique m'a achevé. J'ai eu parfois envie de déclarer forfait mais j'ai toujours envie de gagner des matchs. Je suis un compétiteur.En plus jeudi, je joue Federer. Pfffff... Sur un malentendu, je peux gagner.


Qu'en pense votre entraîneur Roger Rasheed?

Il n'est pas très content. Lui, il pense qu'il faut beaucoup s'entraîner et jouer pour passer ce cap. On va bosser à la fin de l'année et ça va repartir comme sur des roulettes...