Simon plus fort que la douleur

TENNIS Encore tracassé par son genou, le Français est venu à bout de Ljubicic à Bercy...

La rédaction sport

— 

NARONG SANGNAK/EPA/SIPA

Jusqu’au bout de la saison, Gilles Simon va devoir faire face à cette maudite douleur au genou droit qui le tiraille depuis Roland-Garros. Opposé au Croate Ivan Ljubicic au deuxième tour du tournoi de Paris-Bercy, Simon s’est à nouveau bloqué ce genou alors qu’il menait 3-2 dans le dernier set. Au bord de l’abandon, le Français a trouvé les ressources nécessaires pour gagner ce match au jeu décisif (6-3, 3-6, 7-6 (7/4).

Après cette victoire, c’est pourtant l’inquiétude qui l’emportait sur la joie. Le Francilien ne part pas optimiste pour le choc franco-français qui l’attend au prochain tour contre son ami Jo-Wilfried Tsonga. «Ca va être dur. L'inflammation fait très mal. Elle peut s'estomper un peu, mais pas complètement», déplore Simon. Les vacances à venir devraient lui faire du bien.