La LFP va rembourser 5.000 euros à des supporters marseillais

FOOTBALL Pour préjudice moral à cause d'un match à huis-clos...

La rédaction sport

— 

Les supporters de l'Olympique de Marseille, lors du match OM - Grenoble, le 12 avril 2009 au stade Vélodrome.
Les supporters de l'Olympique de Marseille, lors du match OM - Grenoble, le 12 avril 2009 au stade Vélodrome. — SIPA

Entre report de match et polémiques, la Ligue de football professionnel (LFP) traverse des moments difficiles. Nouveau coup dur puisque le tribunal administratif de Marseille a condamné mardi la LFP à verser 5.000 euros pour préjudice moral au club de supporteurs de l'OM des Yankee. Ceux-ci s’estimaient lésés par la décision de la Ligue de faire jouer un match à huis-clos.

 

Une jurisprudence?

 

L'affaire remonte au 22 octobre 2006. Ce soir-là, lors d'un match entre l'Olympique de Marseille et l'OGC Nice, un pompier volontaire est blessé par le jet d'un engin pyrotechnique sur la pelouse. Le 9 novembre, la LFP décide qu'à titre de sanction, la rencontre OM-AJ Auxerre, prévue le 24 janvier 2007, se déroulera à huis-clos.

 

Le club des Yankee décide alors de porter l'affaire devant la justice, estimant que ses 5.500 membres qui ont souscrit un abonnement pour 19 matchs à domicile ont subi un préjudice, qu'il évalue au total à 36.316 euros. Le tribunal a refusé mardi de les suivre dans cette demande mais il a toutefois condamné la LFP à verser aux Yankee la somme de 5.000 euros au titre du préjudice moral ainsi que 1.000 euros de frais de justice. Une décision qui pourrait faire jurisprudence.