Bègles ne se contente pas de gagner

— 

Sur le papier, elles ne peuvent pas faire mieux. Avec sept victoires lors des sept premières journées, les filles de Bègles réalisent un début de saison parfait qui les place en tête de la Division 2, loin devant les favorites, notamment leurs voisines de Mérignac (5es). Mais leur bilan comptable ne suffit pas à satisfaire leur entraîneur Jean-Sébastien Lopez. « Même si on continue à gagner, notre jeu est plus poussif depuis deux semaines », souligne-t-il, en référence aux deux difficiles victoires contre Besançon (10e) et Vesoul (7e). Les Béglaises seraient-elles victimes d'un excès de confiance ? Pas vraiment, selon leur coach. « Elles sont victimes d'un coup de pompe, explique-t-il. Du coup, alors qu'en début de saison elles étaient à la fois culottées et disciplinées, en ce moment c'est soit l'un, soit l'autre. Aujourd'hui, la différence se fait moins sur le jeu que sur le capital confiance. » Leur objectif désormais : tenir encore quatre matchs et atteindre la trêve hivernale sans avoir chuté. W