Steven Pelé pas « bouleversé »

— 

Une montée, une descente. Avec Istres, le défenseur du RCS Steven Pelé a joué au yoyo. Arrivé en janvier 2004, il a connu l'accession en Ligue 1 du club provençal six mois plus tard puis son retour en L2 en juin 2005. Sa seule saison pleine dans l'élite (24 matchs, 2 buts). Mais retrouver Istres ne le bouleverse pas : « Il ne reste qu'un joueur avec qui j'ai évolué : Christophe Dumolin. » Le latéral gauche (36 ans), porteur du brassard de capitaine, est un historique du club où il est arrivé en 1995.

Steven Pelé se concentre sur les trois points en jeu, vendredi soir. « Istres est un concurrent. Il ne faut pas se le cacher. Son objectif de début de saison, le maintien, est aussi devenu le nôtre. Et dans la course au maintien, tu te dois de gagner à domicile », assène le défenseur qui craint un funeste destin comme Reims, Troyes ou Amiens, l'an dernier. Trois clubs dont l'effectif devait leur permettre d'être dans le premier tiers du classement mais qui sont descendus en National. W