L'Asvel ne retrouve pas ses ailes

— 

Pas de quoi pavoiser. Victorieuse de Poitiers (62-54),

samedi, lors de la 5e journée de Pro A, l'Asvel a renoué avec le succès après trois défaites de rang, toutes compétitions confondues. Mais la prestation du champion de France en titre n'a pas vraiment été rassurante, particulièrement dans le domaine offensif. Seuls Ali Traoré (19 points) et Bobby Dixon (13) ont réussi à tirer leur épingle du jeu au sein d'un collectif où les ailiers sont en pleine crise de confiance. Ainsi, quatre jours après avoir inscrit quatre misérable points face à Fenerbahçe en Euroligue, le trio Lukauskis-Foirest-Dewar a compilé 12 points à 2 sur 12 aux tirs. "Je suis malheureux pour eux, mais nous sommes obligés de faire avec, déclare, philosophe, Vincent Collet. Tant qu'on aura pas retrouvé de la confiance et de l'adresse, tout sera irrationnel. Individuellement, il faut que les uns et les autres arrivent à remonter. Mais il arrive un moment où je suis démuni". S.M.