Les Spacer's ont plié sans rompre

— 

Passés tout près d'une cinglante défaite trois sets à rien, les Toulousains se sont finalement imposés au tie-break, hier, face à Rennes (23-25, 22-25, 25-14, 25-22, 15-9). « On a laissé un point à un adversaire direct », grimaçait pourtant l'entraîneur-adjoint Cédric Enard. Après six journées de Ligue A, les Spacers (4es) comptent trois longueurs d'avance sur leurs rivaux bretons (7es, un match en moins), qui visent également les play-offs. « Pour franchir un palier, il faudra mieux débuter », observe Cédric Enard. Mal parti, Toulouse a pu compter sur Lubomir Stanek (9 points dont 6 contres), Vincent Duhagon (19 points) et surtout Zago. Le réceptionneur-attaquant brésilien fait mieux que dépanner au poste de pointu, orphelin de son compatriote Alexandre Bergamo, blessé au genou. Hier, il a inscrit 26 points, après en avoir marqué 24 contre Poitiers puis 20 à Ajaccio. Bergamo devrait faire son retour vendredi à Saint-Quentin. W

N. S.