Le Stade Toulousain hors sujet

— 

Le 3e ligne toulousain, Louis Picamoles.
Le 3e ligne toulousain, Louis Picamoles. — L. BONAVENTURE / AFP

Une série s'est arrêtée, une autre se poursuit, à l'issue de la 11e journée du Top 14. Après quatre victoires de rang, toutes compétitions confondues, le Stade Toulousain (4e) s'est logiquement incliné samedi à Colombes, face au 8e, le Racing-Métro 92 (27-20), auteur de son quatrième succès d'affilée en Championnat. Maladroits, dominés par un promu en verve, les Toulousains peuvent s'estimer heureux d'arracher le point du bonus défensif. « On est passé à côté de notre match », déplore Guy Novès. Le manager général stadiste regrette aussi le carton jaune reçu par Maxime Médard pour une « cravate » (48e minute). « Certains joueurs chez nous n'étaient peut-être pas au niveau où je les attendais, notamment quelques-uns qui vont jouer en équipe de France », poursuit Novès. Avant le départ de quinze internationaux pour les test-matchs d'automne, Toulouse doit encore rencontrer Bourgoin (10e), jeudi. W

N. S.