Bordeaux ne veut plus s'arrêter

Rémi Bostsarron

— 

Le goût de la victoire leur manquait trop. Relancés par leur très précieux succès face au Bayern Munich (2-1), mercredi en Ligue des champions, les Girondins attendent avec impatience d'en découdre avec Le Mans (17e), demain, lors de la 10e journée de Ligue 1. Le contexte paraît propice pour tourner la page des deux revers consécutifs à Saint-Etienne et à Auxerre. Les Bordelais retrouvent Chaban-Delmas, où ils sont invaincus depuis plus de deux ans en championnat, et ils seront opposés à une équipe en difficulté, qui n'a gagné qu'un match depuis le mois d'août.

Mais l'occasion semble justement trop belle aux hommes de Laurent Blanc. « Ce sera peut-être plus dur que contre le Bayern, affirme ainsi Marc Planus. Le Mans est une équipe solide, qui nous a toujours posé beaucoup de problèmes chez nous. » Les Verts et l'AJA ont en outre montré la voie à suivre aux Sarthois pour continuer à contrarier le champion sortant. « Ils peuvent se dire : "Si d'autres l'ont fait, pourquoi pas nous ?" », souligne Laurent Blanc. En cas de nouveau faux pas, en tout cas, les Bordelais n'accuseront pas la fatigue, malgré l'enchaînement des matchs. « Renouer avec la victoire nous a reboostés, confie Marouane Chamakh. Ça ne nous dérangera pas de refaire des efforts. » W