L'OL doit garder la tête a la ligue 1

Stéphane Marteau

— 

Quels visages afficheront les Lyonnais, demain (19 h), à Nice, quatre jours après leur exploit réalisé à Liverpool (1-2) en Ligue des champions ? La question est légitime car l'OL rencontre, depuis la saison dernière, des difficultés à enchaîner les deux compétitions. « Les matchs européens provoquent une grosse fatigue, physique mais aussi psychologique, et ce n'est pas toujours évident, avance le milieu de terrain brésilien Ederson. Nous devons effectivement progresser et savoir mieux passer d'une compétition à une autre. C'est pourquoi on se rend à Nice pour obtenir un résultat ».

Battue la semaine dernière à Gerland par Sochaux (0-2), la formation de Claude Puel se doit en effet de reprendre sa marche en avant, sous peine de céder son fauteuil de leader. Mais les partenaires de Sidney Govou s'apprêtent à débarquer chez un adversaire au plus mal et en quête de points. Crédités de la plus mauvaise défense du championnat (20 buts encaissés), les Aiglons n'ont remporté que deux rencontres et naviguent dans la zone rouge du classement (19e). Une situation difficile à vivre pour les deux anciens Lyonnais, Loïc Rémy et Anthony Mounier. Recruté cet été par le club azuréen, ce dernier n'a toujours pas trouvé le chemin des filets lors des trois rencontres de L1 qu'il a disputées. « Je ne suis pas encore satisfait de ce que je fournis pour le collectif », reconnaît le milieu offensif. W