En Ukraine, les Violets prennent une volée

Nicolas Stival

— 

Et dire qu'ils débarquent au Stadium, dans deux semaines...

Hier soir, les Ukrainiens du Shakhtar Donetsk, vainqueurs de la dernière édition de la Coupe UEFA, ont surclassé le TFC (4-0), après avoir torpillé le FC Bruges (1-4) et le Partizan Belgrade (4-1). « On a fait un complexe d'infériorité, déplore l'entraîneur Alain Casanova. Donetsk a des qualités proches de Barcelone. »

Très cosmopolite, les hommes du capitaine croate Srna récitent un football merveilleux, servi par les Brésiliens Fernandinho, Jadson, Luiz Adriano, Willian et Ilsinho. Les trois premiers ont marqué (8e sur penalty, 24e et 56e grâce à une talonnade à la Madjer). Le Tchèque Hübschmann s'est incrusté dans le festival auriverde (39e). Submergé en première période (3-0 à la pause), le TFC a ensuite légèrement sorti la tête de l'eau, grâce au relâchement du Shakhtar et aux entrées de Sissoko et Tabanou, à la place de Sirieix et Luan. La lutte pour la 2e place de la poule, qualificative pour les 16es de finale, se jouera sans doute avec Bruges (4 points, comme Toulouse), vainqueur hier (2-0) de Belgrade (zéro point). Mais Toulouse (3e) doit d'abord digérer la leçon ukrainienne et repenser au championnat. Ménagé hier, Gignac devrait débuter dimanche à Lens. W