Chamboule-tout dans la défense

Floréal Hernandez

— 

Une suspension, une blessure. Voici les maux qui pénalisent l'arrière-garde strasbourgeoise, ce soir à Brest, pour la 11e journée de Ligue 2. La moins bonne défense (17 buts encaissés) semble, depuis trois journées, avoir trouvé une assise avec l'association Pichot, Bellaïd, Pelé et Othon pour protéger le but de Cassard. D'ailleurs, les résultats ont suivi sa montée en régime avec aucun but encaissé lors des deux derniers matchs. Mais l'expulsion du gardien contre Vannes et une blessure à la cuisse de Steven Pelé, hier, obligent Pascal Janin à modifier sa ligne défensive. « C'est forcément contrariant, avoue l'entraîneur. Mais ça fait partie des aléas du métier. On ne peut faire une saison avec le même onze. »

Dans le Finistère, le portier Régis Gurt­ner va disputer sa deuxième rencontre de L2, Arnaud Maire connaître son premier match avec le RCS. « L'absence d'un titulaire ne tombe jamais bien. Mais c'est l'occasion pour son remplaçant de montrer que l'on peut compter sur lui », annonce Janin. Devant, il n'a pas l'intention de modifier son dispositif. « On a tellement attendu que l'équipe se porte bien. Pourquoi tout casser ?» Seul le mollet d'Emil Gargorov pourrait placer le stratège devant un nouveau casse-tête. « La confiance emmagasinée face à Vannes doit nous permettre d'aller plus loin. Notamment dans les intentions offensives », espère Janin qui se satisferait de ramener un point de Brest. W