« Physiquement, je ne suis pas à la rue »

— 

La blessure de Steven Pelé, hier à l'entraînement, devrait vous permettre d'être titulaire à Brest. Comment accueillez-vous cette première ?

Je suis surpris. Je suis parti rapidement après la séance, je ne savais pas pour Steven. Je n'ai pas plus de pression que ça. A moi de m'adapter au collectif, qui est de mieux en mieux, pour aider l'équipe.

Vous vous êtes engagé avec le RCS le 31 août. Depuis, vous n'avez joué qu'en équipe réserve ou en amical. Où en êtes-vous ?

Je me sens physiquement en forme. Ma première sortie en CFA a été mauvaise. Depuis, j'ai bien travaillé à l'entraînement. Je ne suis pas à la rue.

De ne pas jouer pendant longtemps en L2 a dû vous ronger d'impatience ?

C'est le jeu de la concurrence. Je suis arrivé pour renforcer l'équipe. Habib [Bellaïd] a signé en même temps que moi mais a joué. C'est l'enfant du club et on connaît son niveau. J'ai donc patienté.

Pensez-vous que votre association est complémentaire?

J'ai un jeu de marquage et de duels. Je peux apporter mon expérience [142 matchs de L2]. De son côté, Habib est bon dans les duels. Grâce à sa vitesse, il a une large couverture défensive. J'ai eu le temps d'observer comment il jouait ainsi que mes autres partenaires. Je pense qu'on peut être complémentaire. W

recueilli par F. H.