Avec mindaugas Lukauskis, l'Asvel débarque en terrain connu

— 

Des matchs contre Kaunas, il en a disputé des wagons. L'ailier lituanien de l'Asvel, Mindaugas Lukauskis, revient ce soir au pays, quelques semaines après avoir quitté Vilnius. Il y a évolué durant six saisons après avoir débuté sa carrière à Panevezys, sa ville d'origine. « Ça fait du bien de rentrer à la maison », déclare-t-il, sans nostalgie. A 30 ans, « Minda » a souhaité relever un nouveau challenge après avoir remporté neuf trophées avec Vilnius, dont un quadruplé championnat-coupe-Ligue Baltique et Eurocup la saison dernière. « J'en ai discuté avec mon épouse et nous avons estimé que c'était le bon moment pour le faire. Et puis je voulais voir si je pouvais gagner autre chose. »

L'international lituanien a été sensible à l'intérêt que lui a manifesté très tôt Villeurbanne. « Le club me suivait depuis Noël. C'était important. L'Asvel représente une belle opportunité car elle évolue dans un championnat relevé et dispute l'Euroligue. » Mindaugas Lukauskis n'a donc pas répondu aux sollicitations de Kaunas qui l'a contacté durant l'été. « Ce n'était pas aussi intéressant que l'Asvel et les discussions ne sont pas allées très loin. De plus, ce n'est jamais évident pour un joueur de Vilnius d'évoluer ensuite à Kaunas », souligne-t-il. Lukauskis s'apprête donc à retrouver son éternel rival qu'il juge « plus fort que la saison dernière ». « Il y a eu pas mal de changements au sein de l'effectif et la situation économique du club s'est améliorée. Les joueurs peuvent donc se concentrer uniquement sur le jeu. » W

S. M.