Une équipe « renouvelée » pour le voyage à Dijon

— 

Les Canaris ne participent pas à la Coupe d'Europe, mais jouent pourtant tous les trois jours. Après la réception de Metz, lundi soir, ils seront à Dijon, vendredi soir, puis enchaîneront une troisième rencontre en une semaine, mardi, à la Beaujoire, contre Laval. Un rythme d'enfer qui oblige l'entraîneur Gernot Rohr à revoir ses plans et laisser souffler quelques joueurs. Djamel Abdoun, peu en verve contre Metz et « fatigué », selon son coach, est ainsi laissé au repos pour le déplacement en Bourgogne. D'autres sont très incertains. Harlington Shereni, qui dépannait dans l'axe de la défense, lundi soir, s'est tordu la cheville contre les Lorrains. Ténéma N'Diaye est tombé sur l'aine, à tel point qu'il passait une radio, hier. Monsef Zerka a reçu, de son côté, un gros coup sur sa cheville. Ajoutons à cela la douleur au talon récurrente de Thomas Dossevi.

Rohr n'est pas surpris par cette kyrielle de blessures : « Remonter deux buts réclame une débauche d'énergie considérable. » Plusieurs joueurs sont toutefois susceptibles de revenir, mais sans certitude. David de Freitas et Filip Djordjevic, tous deux en reprise, pourraient intégrer le groupe, tout en sachant qu'ils n'ont pas joué depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour le Serbe. Quant à Rémi Mareval, touché aux adducteurs, et Jean-Jacques Pierre, blessé à la cuisse, une grosse incertitude concernant leur participation plane au-dessus de leur tête. Vendredi soir, Rohr ne devrait pas avoir l'embarras du choix. W

D. P.