Pour Michael Johnson, Bolt doit ralentir

ATHLETISME A courir trop vite, le Jamaïcain pourrait se griller...

La rédaction sport

— 

 Usain Bolt à l'arrivée du 200m de Lausanne, le 8 juillet 2009
 Usain Bolt à l'arrivée du 200m de Lausanne, le 8 juillet 2009 — V.Flauraud / REUTERS

Peut-être vexé d’avoir été dépossédé de son record du monde du 200m l’été dernier (19’19), l’ancien sprinter au buste droit a conseillé à Usain Bolt de ne pas trop forcer la saison prochaine s’il veut être au top les années suivantes, pour les Mondiaux et les Jeux.

«Peut être serait-il temps pour Bolt de ralentir, confie Michael Johnson dans une chronique à l'hebdomadaire américain Newsweek. Physiquement, il n'y a pas de doute qu'il peut encore courir. Mais mentalement, c'est une autre histoire. Le plus dur pour lui, qui a tout gagné est de réussir à rester motivé».

Lors d’une année sans Jeux olympiques et Mondiaux, la «Loco de Waco» conseille à Bolt de lever le pied pour «participer à des œuvres de charité ou s'aligne sur une autre épreuve. A la limite, il pourrait participer aux jeux du Commonwealth, avec le maillot jamaïquain.» Le seul titre qui manque à son palmmarès après tout.