Garcia désamorce la polémique suscitée pendant le derby

Antoine Maes

— 

Rudi Garcia, l'entraîneur lillois, était allé voir l'arbitre à la mi-temps du match.
Rudi Garcia, l'entraîneur lillois, était allé voir l'arbitre à la mi-temps du match. — C. DHALLUIN / 20 MINUTES

On calme le jeu. Après l'immense raffut provoqué par sa visite à l'arbitre de Boulogne-Lille (2-3), Rudi Garcia a décidé de se faire entendre. Et ce n'est pas pour mettre de l'huile sur le feu. « Je suis effectivement allé voir M. Viléo à la mi-temps du match. Je voulais lui demander de veiller à protéger l'intégrité des joueurs. On avait déjà perdu un défenseur [Nicolas Plestan] après un gros choc à retardement avec un joueur de Boulogne [Boussouha]. Vu notre situation en défense centrale, c'était compliqué. Mais je n'ai même pas eu le temps de m'exprimer puisque l'arbitre m'a dit de sortir tout de suite », explique l'entraîneur du Losc.

Voilà pour les faits. En attendant, le coach lillois a du mal à comprendre le tollé provoqué par sa visite à l'arbitre. « Je suis désolé si j'ai choqué les dirigeants de Boulogne. Mais, en même temps, je n'accepte pas qu'on remette en cause mon honnêteté et je ne comprends pas l'ampleur de cette polémique. Que voulez vous dire de plus, on peut quand même parler à l'arbitre. Je veux juste que l'histoire en reste là », espère Rudi Garcia. En attendant, sa réputation d'éducateur est ressortie passablement écornée par cet épisode tragicomique. Demain, il sera à la tête de son groupe pour la reprise de l'entraînement. « Je n'ai pas d'inquiétude pour la suite, ce n'est pas un souci. J'attaque ma huitième année dans le football pro et je n'ai jamais eu le moindre problème avec un arbitre. Il n'y a pas de raison que ça ne continue pas ainsi », estime Rudi Garcia. W