« Moi je trouve que c'est vraiment un comportement - c'est peut-être un gros mot - de voyou. »

— 

Lundi, Jacques Wattez, le président de l'USBCO, n'y est pas allé de main morte pour qualifier la démarche de Rudi Garcia. (L'Equipe)