Les Spacer's jouent les modestes

Nicolas Stival

— 

Le central tchèque Lubomir Stanek.
Le central tchèque Lubomir Stanek. — DDM / T. BORDAS

Quatrièmes du Tournoi de la Ligue, le week-end dernier, les Spacer's ont bien préparé la saison de Ligue A (nouveau nom de la Pro A), qui débutera samedi à Cannes. « On a vu où l'on pouvait progresser, tempère l'entraîneur Josef Smolka. On manque encore de précision en réception, ce qui entraîne des soucis en attaque. C'était déjà le cas la saison passée. »

Les coéquipiers de Lubomir Stanek avaient toutefois bouclé la phase régulière à la 5e place, avant d'échouer en quart de finale contre Tourcoing. « Ce sera plus dur cette saison, assure le technicien tchèque. Les gros clubs comme Tourcoing, Tours ou Paris ont fait un bon recrutement. » Toulouse a, pour sa part, remplacé le pointu international Marien Moreau (parti à Cannes) par le Brésilien Alexandre Bergamo (ex-Loreto, Italie). Pour des raisons budgétaires, le central portoricain Enrique Escalante n'a pu être conservé. Il sera relayé par le jeune Franck Lafitte (20 ans), « un espoir du volley français comme le libéro Nicolas Rossard [19 ans] », selon l'entraîneur des Spacer's. Smolka ne place pas de grands espoirs dans le déplacement à Cannes. « On n'a jamais gagné là-bas en championnat, remarque-t-il. La réception de Narbonne, mardi prochain, est bien plus importante. » W