Marseille est dans le dur

Deux défaites en trois journées de Fédérale 1 ernière dimanche à Castanet (18-15), une formation largement à sa portée. Marseille-Vitrolles Rugby (4e), favori du championnat, vit un début de saison plus compliqué que prévu. Les raisons ? Fortem...

— 

Deux défaites en trois journées de Fédérale 1 - la dernière dimanche à Castanet (18-15), une formation largement à sa portée. Marseille-Vitrolles Rugby (4e), favori du championnat, vit un début de saison plus compliqué que prévu. Les raisons ? Fortement remanié à l'intersaison, le MVR est toujours en rodage. « Et les joueurs qui arrivent des échelons supérieurs doivent s'adapter à la fois au niveau et à l'arbitrage de la Fédérale 1, qui ne sont pas ceux de la Pro D2 ou du Top 14, explique le président, Claude Atcher. Ensuite, il faut savoir que tous nos adversaires joueront le match de leur saison face à nous. Si on n'est pas constants et à 100 %, on passera à travers. » Castanet en a été l'illustration parfaite.

Mais le président ne veut pas noircir le tableau. « Le coach va mettre les joueurs devant leurs responsabilités. Mais on ne va rien changer au groupe ni au staff ni à nos méthodes. » En espérant que le travail porte ses fruits, le 18 octobre à Aubenas (2e). Un match pour lequel les Marseillais endosseront, une fois n'est pas coutume, l'habit d'outsiders. W

S. D.