Violences dans le championnat de football bosniaque

FOOTBALL Un homme est mort. Des coups de feu ont été tirés...

La rédaction sport

— 

Un jeune homme est décédé des suites de ses blessures et une trentaine de personnes, dont 16 policiers, ont été blessées dimanche dans des échauffourées ayant opposé des supporters de football musulmans et croates dans le sud de la Bosnie.


Coups de feu et vitrines cassées

Les violences se sont déroulées dans la ville de Siroki Brijeg avant le début de la rencontre entre l'équipe locale, Siroki, et la formation de Sarajevo, comptant pour la neuvième journée du championnat national de football. Un supporter de Sarajevo, âgé de 24 ans, a succombé dans un centre hospitalier municipal. Quinze supporters et seize policiers ont été blessés dans ces violences. Des coups de feu ont été tirés, alors que les devantures de magasins et de cafés ont été cassées et trois voitures incendiées dans le centre de Siroki Brijeg.