Boulogne-sur-mer commence à tanguer

— 

L'effet de surprise est passé. Et après huit matchs de L1, Boulogne voit la zone rouge se rapprocher. Pour l'USBCO (16e), la marge sur les relégables est bien mince. « C'est une mauvaise opération comptable. Mais je suis très fier de ce qu'ont montré les joueurs. Je serai bref, car j'ai besoin de calme et de recul pour ne pas dire de bêtises », estime Laurent Guyot. Le coach boulonnais ne semble pas digérer l'arbitrage de M Vileo. « Il y a des décisions arbitrales qui laissent perplexes, mais on ne peut rien y faire. Par contre, en début de 2e mi-temps, on prend deux buts coup sur coup. Après, c'est mission impossible pour revenir », affirme Damien Marcq. Car l'USBCO s'est montré coupable. « La moitié d'une erreur, on la paie cash », regrette Laurent Agouazi. Boulogne est entré dans le vif du sujet. W

A. M.