Villeurbanne a du retard à l'allumage

— 

Vincent Collet l'avait annoncé. « La première journée de championnat réserve souvent des surprises. » Son équipe en a fait l'amère expérience, vendredi, en s'inclinant à domicile devant Dijon (75-81). « Il y a du boulot », a reconnu le coach de l'Asvel, particulièrement mécontent de la prestation défensive de ses joueurs. Appelé à se déplacer à Roanne, vendredi, chez un adversaire qui a également chuté ce week-end à Hyères-Toulon (95-84), le champion de France se doit de rapidement réagir. « Ce serait embêtant de se mettre dans le dur avant d'attaquer l'Euroligue », prévient Vincent Collet. Son premier adversaire dans la compétition continentale, le Zalgiris Kaunas, auquel il rendra visite le 21 octobre, est quant à lui en pleine forme. De fait, le club lituanien a remporté ses quatre premières rencontres officielles disputées en moins d'une semaine. Il s'est adjugé la BBL Cup aux dépens de Vilnius (83-78), avant de signer trois succès en Ligue baltique face à Siauliai (88-80), Valmiera (74-40) et Rock Tartu (95-68). W

S. M.