Les Violets glissent vers la zone rouge

Nicolas Stival

— 

A l'issue de la 8e journée de Ligue 1, le TFC (15e) est en position délicate à égalité de points avec Nice, premier relégable. Hier, Toulouse s'est incliné pour la deuxième fois cette saison à domicile. Après Valenciennes (0-1, 4e journée), c'est Lorient qui s'est imposé au Stadium, sur un penalty transformé à la dernière minute par Olivier Monterrubio, à la suite d'une main d'Etienne Didot.

« J'aurais peut-être dû y aller avec les mains dans le dos », reconnaît le milieu toulousain. Avant ce coup du sort, la rencontre n'a pas atteint des sommets. Le TFC aurait pu faire la différence sur une frappe de Tabanou (47e), puis une tentative de Gignac (56e). Mais le gardien lorientais Fabien Audard, formé à Toulouse, a livré une prestation impeccable. « En ce moment, nous ne sommes pas aidés par la chance, constate l'entraineur Casanova. Parfois, il faut une demi-occasion pour marquer et parfois rien ne veut sourire. » Après s'être fait rejoindre sur le fil par le FC Bruges en Ligue Europa (2-2), le TFC a encore craqué en toute fin de match. « On va se redresser, il n'y a pas de soucis, assène Casanova. Il faut être épargné par la malchance, mais cela va revenir. » Après deux semaines de trêve internationale, Toulouse a rendez-vous le 18 octobre avec Paris. W