Une solidité défensive retrouvée

Floréal Hernandez

— 

Le Racing n'avance pas, mais il ne perd plus. Pour la première fois de la saison,

la défense strasbourgeoise n'a pas concédé un but en Ligue 2. A Angers, les coéquipiers de Stéphane Cassard ont accroché un nul (0-0), vendredi. « C'est soulageant de ne pas prendre de but », savoure Habib Bellaïd. Une première depuis le 27 avril 2009 et un match nul contre Metz (33e journée).

Pour protéger Stéphane Cassard des tentatives angevines, Bellaïd avait à ses côtés Steven Pelé, Quentin Othon et Stéphane Pichot. C'était la deuxième fois que ce quatuor était aligné. « Nous nous sommes sentis solides », avoue le gardien du Racing.

Si la rigueur défensive était au rendez-vous à Angers, elle s'est accompagnée d'une inefficacité offensive. Les Strasbourgeois n'ont donc toujours pas remporté un match en Ligue 2 et stagnent à la dernière place. Ils comptent quatre points de retard sur le premier non relégable Clermont. « Il nous a manqué de l'agressivité dans les derniers mètres. Nous n'avons pas su faire la différence », regrette Steven Pelé. Optimiste, Habib Bellaïd annonce : « J'ai l'impression que notre première victoire approche. »

Il faudra au moins attendre jusqu'au 16 octobre avec la réception de Vannes, car la trêve internationale coupe l'élan du Racing. Ce que regrettent Stéphane Cassard ou Steven Pelé. L'occasion pour les Strasbourgeois de parfaire leur condition physique, de travailler mais aussi de souffler un peu à l'image de Magaye Gueye, en difficulté sur les dernières rencontres. Deux joueurs du RCS seront absents cette semaine, Yassine Bezzaz et Mamadou Bah ont rejoint leur sélection respective : l'Algérie et la Guinée. W