Bordeaux se teste à Saint-Etienne... Le PSG joue gros face à Nancy...

FOOTBALL Toutes les infos à retenir pour déguster la 8e journée de L1...

M.P.

— 

Le défenseur bordelais Franck Jurietti, face au Stéphanois Dimitri Payet (en vert) lors d'un match de L1, le 22 février 2009.
Le défenseur bordelais Franck Jurietti, face au Stéphanois Dimitri Payet (en vert) lors d'un match de L1, le 22 février 2009. — R.Pratta/REUTERS
Le classement de la ligue 1 est ici


Toutes les infos et les résultats de la ligue 1 sont ici

Le programme du week-end

Samedi 3 octobre à 19h00
Saint Etienne – Bordeaux
Grenoble – Montpellier
Rennes – Auxerre
Paris-Saint-Germain – Nancy
Sochaux – Le Mans
Nice – Valenciennes

A 21h00

Lens – Lyon

Dimanche 4 octobre à 17h00
Toulouse – Lorient:
Boulogne-sur-Mer – Lille

A 21h00

Marseille – Monaco

Nouveau record en vue pour Grenoble

Le GF38 a la tête sous l’eau depuis le début de la saison. Avec sept échecs, le club isérois a déjà battu un premier record, celui du plus grand nombre de défaites consécutives en début de saison. Record qui s’élevait à six et jusque-là détenu par le Stade Malherbe de Caen version 1988-1989. Ce weekend, le GF38 reçoit Montpellier et pourrait déjà penser à un record, encore plus effrayant: celui du plus grand nombre de défaites consécutives toutes périodes du championnat confondues. Il est de 11 et son détenteur est le Racing Club de Strasbourg en 2008.

La phrase de la semaine


La semaine a été ponctuée par l’échange d’amabilités entre Christian Gourcuff et Antoine Kombouaré. Samedi, l’entraîneur lorientais dégainait le premier, critiquant le grand nombre de fautes commises par Makelele et estimant que ce dernier «est dépassé et n’a rien à faire sur un terrain». Deux jours plus tard, Kombouaré contre-attaquait sur RMC jugeant que «ce genre de mec mérite des claques dans la gueule». Ambiance. L’affaire devrait trouver sa conclusion devant le Conseil national de l’éthique, le 12 octobre prochain, mais Christian Gourcuff a déjà pu apprécier ce qu’il en coûte de s’attaquer à un joueur du «chef de clan» parisien.

Les absents du week-end

Le grand absent du weekend est bien entendu Yoann Gourcuff. Touché aux ischio-jambiers en Ligue des champions, le meneur girondin ne reprendra la compétition que dans le 17 septembre face à Auxerre. Chez leur adversaire, à Saint-Etienne, l’Ivoirien Boubacar Sanogo, ainsi que Loïc Perrin manqueront à l’appel. Du côté du PSG, Erding ne devrait pas pouvoir faire son retour face à Nancy, sentant toujours des douleurs à l’épaule. En matière de blessures, Ireneusz Jelen s'y connaît bien, mais samedi soir ce ne sont pas ces canaux inguinaux capricieux qui l’empêcheront de jouer. Juste une suspension. En face, Rennes devra se passer de Bangoura, lui aussi suspendu et de son grand défenseur viking, Petter Hanson.

Le joueur à suivre: Jordan Loties


On ne le surnomme pas encore «le mur», mais le défenseur nancéien Jordan Loties est actuellement le joueur de L1 ayant gagné le plus de ballons. Une statistique à relativiser puisque le joueur de 25 ans a aussi disputé l’intégralité des sept premiers matchs de la saison. Mais l’ancien Dijonnais qui découvre la Ligue 1 cette année pourrait, avec son pied aimanté, causer bien des soucis à Sessegnon, Hoarau ou Giuly.

Le club à suivre: Bordeaux


Laurent Blanc n’a pas caché sa colère après une semaine où il n’a pas pu faire souffler ses joueurs. La semaine marathon de Bordeaux a commencé dimanche 27 septembre par une victoire contre Rennes, puis une autre contre le Maccabi Haïfa, trois jours plus tard, et enfin, Saint-Etienne, trois jours après. «Ceci prouve encore une fois qu'entre l'audience et la performance des clubs engagés en Ligue des champions, on choisit l'audience», a dénoncé le «président». Ce train d’enfer a d’ailleurs fait une victime de marque puisque Yoann Gourcuff ne foulera pas la pelouse de Geoffroy Guichard. Les Girondins seront-ils capable de se passer de leur maître à jouer et de lutter contre la fatigue?

L'hommage

Les supporters et le club de Toulouse se mobilisent pour rendre un dernier hommage à Brice Taton, décédé mardi à Belgrade. Les Indians Tolosa et le Forza Viola FC organisent une marche silencieuse en mémoire dimanche 4 octobre. Le cortège partira du Capitole à 14h en direction du Stadium pour le match face à Lorient à 17h. Un Stadium qui exceptionnellement a mis à disposition des places en échange d'un don volontaire reversé à l'association Brice Taton. Le coup d'envoi sera précédé d'une minute d'applaudissements. Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Sports, assistera à la rencontre.

Le résumé anticipé de Marseille – Monaco

La fin de semaine a été compliquée pour Souleymane Diawara. A peine sorti de Santiago Bernabeu où il tenta de ruiner la compagnie d’assurance garantissant la valeur des jambes de Ronaldo, le défenseur marseillais dut se rendre au commissariat pour expliquer sa conduite sans permis. Bref, face à Monaco, Diawara ne sera pas forcément dans son assiette. Deschamps l’a dit: «C'est un être humain, il y a forcément des choses qui se jouent dans sa tête.» Et il s’en passe dans la tête de Diawara. A la 44e minute, son viseur bionique s’active. Cible: Chu Youn Park; Age: 24 ans; Nationalité: Corée du Sud; Analyse du problème: tacle appuyé. Park n’a pas le temps d’esquiver, le tacle de l’ancien Bordelais est un hommage à Claude Makelele. M’Bia tente bien d’hurler sur Park pour qu’il se relève. Rien n’y fait, Soulé prend un nouveau rouge. Sale semaine. Pas mieux pour Ben Arfa. Comprenant que Brandao n’est pas un ailier, Didier Deschamps a pourtant décidé de confier le côté droit à l’ancien Lyonnais. Quelques roulettes, quelques jongles et puis rien. Avant de marquer le but qui le fera roi, Ben Arfa est sorti pour faire entrer Rodriguez. Sale mois. Les Monégasques sentent le bon coup. Nenê délivre un centre dont il a le secret sur la tête de Gudjohnsen. L’Islandais plante son premier but en Ligue 1. Deschamps n’en croit pas ses yeux, sa belle équipe n’a plus l’étoffe d’un favori: Lucho est apathique et Mandanda se demande qui pourrait bien être le cinquième gardien de l’équipe de France. Résultat, défaite 1-0 et l’OM n’est plus sur le podium. Sale saison.