Le PSG en mode revanchard

FOOT Les Parisiens n'arrivent plus à gagner en Ligue 1...

A.P.

— 

 Le Parisiens Guillaume Hoarau devance le Lyonnais Mathieu Bodmer, le 20 septembre 2009 à Paris.
 Le Parisiens Guillaume Hoarau devance le Lyonnais Mathieu Bodmer, le 20 septembre 2009 à Paris. — G.Fuentes / REUTERS

A trop se focaliser sur la passe d’arme entre Antoine Kombouaré et l’entraîneur lorientais, Christian Gourcuff, à propos du cas Makekele, on en oublierait presque que le Paris Saint-Germain reste sur trois matchs sans victoire (une défaite à Monaco, deux nuls contre Lyon et Lorient). Pas de quoi crier au feu. Les Parisiens pointent encore à la sixième place du classement, mais à distance désormais respectable du duo de tête constitué par Bordeaux et Lyon, respectivement à 7 et 5 points devant les Parisiens.

Conscient que son équipe suit sur une pente glissante, Antoine Kombouaré attend une réaction pour la réception de Nancy, samedi à 19h. «Nous sommes revanchards! Les joueurs sont conscients de ne pas avoir réalisé un bon match à Lorient. Nous sommes totalement passés au travers de notre première période», rappelle l’entraîneur parisien. Une analyse destinée à remobiliser les siens que ne renierait pas Grégory Coupet, très énervé après le nul insipide à Lorient (1-1) le week-end dernier.

Pour se relancer, le PSG devra encore se passer de Mevlut Erding. Opéré le 9 septembre de l’épaule gauche, le Turc piaffe d’impatience. «Il aimerait aller plus vite que le délai que nous lui avons fixé, mais si tout se passe comme prévu, il devrait pouvoir recourir en début de semaine prochaine», annonce un Kombouaré qui devrait à nouveau aligner la doublette Hoarau-Luyindula en attaque. Erding est lui attendu pour le déplacement à Toulouse, le 18 octobre.