La Coupe pour voir le top-niveau

— 

Les poloïstes strasbourgeois se plongent dans la Coupe de France de demain à dimanche à Montpellier. Une compétition que Sébastien Bérenguel, l'entraîneur de la SNS, aborde comme « un stage de préparation. Même si tu la gagnes, elle ne donne pas accès à la Coupe d'Europe. » Il poursuit : « C'est la première fois qu'on sera au complet avec le retour de nos trois internationaux et d'un blessé. Sans oublier l'arrivée de nos deux Croates. » L'entraînement débutera avec un premier tour contre Douai.

La Coupe, qui regroupe neuf clubs de l'Elite et trois de N1, va permettre aux différentes équipes de s'épier. « On va découvrir les nouveaux joueurs des autres formations, comment elles évoluent », détaille Sébastien Bérenguel. En cas de qualification contre Douai, les poloïstes de la SNS affronteraient Montpellier en quart de finale. Les Héraultais sont les premiers adversaires des Strasbourgeois en championnat, le 17 octobre. « Ce serait intéressant de les jouer pour se tester, voir quelles tactiques ils utilisent. » W

F. H.