Fernando Alonso quitte Renault et s'engage chez Ferrari

FORMULE 1 Le jeu des chaises musicales va commencer en Formule 1...

A.P. avec Agence

— 

Fernando Alonso, le pilote espagnol de Renault, célébrant sa victoire lors du Grand Prix du Japon, le 12 octobre 2008.
Fernando Alonso, le pilote espagnol de Renault, célébrant sa victoire lors du Grand Prix du Japon, le 12 octobre 2008. — K.KYUNG-HOON/REUTERS
La rumeur hantait les paddocks depuis des mois. Fernando Alonso va bien rejoindre Ferrari en 2010. L’Espagnol s’est engagé pour trois saisons avec l’écurie italienne. A 28 ans, Fernando Alonso (champion du monde en 2005 et 2006) compte bien donner un nouvel élan à sa carrière. Le pilote ne cache pas sa joie: «Je suis très heureux et très fier de devenir un pilote chez Ferrari, a dit l'Espagnol. Conduire une Ferrari, c'est le rêve de tous ceux qui font ce métier. Et, aujourd'hui, j'ai la chance de pouvoir le réaliser».

>> Pour suivre toute l'actu de la Formule 1, cliquez ici

Au sein de la Scuderia, Alonso doit retrouver comme coéquipier, le Brésilien Felipe Massa, actuellement arrêté suite à son violent accident au GP Hongrie en juillet. A charge pour le patron de Ferrari, Stefano Domenicali, de faire cohabiter les deux hommes. Habitué à être le pilote numéro un chez Renault, Alonso a connu une cohabitation qu’orageuse avec Lewis Hamilton chez McLaren-Mercedes en 2007.

Son arrivée fait une victime de taille: Kimi Räikkönen, débarqué un an avant la fin de son contrat avec Ferrari. Une nouvelle preuve que tout va très vite en F1 puisque il y a un peu moins de deux ans, le Finlandais donnait à la Scuderia un titre de champion du monde des pilotes. «Je suis déçu de quitter une équipe avec laquelle j'ai passé trois années fantastiques et riches de victoires», lâche Räikkönen, plus «Iceman» que jamais. L’arrivée d’Alonso et le départ du Finlandais lance un mercato des pilotes qui risque d’animer la fin de la saison. Le nom du Polonais, Robert Kubica, circule déjà pour remplacer Alonso chez Renault.