Bègles leader mais outsider avant le derby de dimanche

— 

Les Béglaises ne partent pas favorites.
Les Béglaises ne partent pas favorites. — P. SAURA / 20 MINUTES

L'heure des retrouvailles a sonné. Dimanche (18 h), le CA Bègles recevra le Mérignac HB pour le premier derby girondin de la saison. Un rendez-vous aux allures de choc, puisque les Béglaises, fortes de leurs trois victoires en autant de journées, accueilleront les grandes favorites de la Division 2 en position de leaders. La hiérarchie départementale serait-elle menacée ? « Ça arrangerait certains de le faire croire, mais il ne faut pas inverser les rôles, lâche l'entraîneur béglais, Jean-Sébastien Lopez. Mérignac aussi est invaincu (deux victoires, un nul). Nous sommes ambitieux, mais aussi lucides : notre place actuelle est anecdotique. Gagner serait un exploit. Il y a une nette différence de niveau entre eux et nous, surtout en terme d'expérience. » Avec une seule joueuse âgée de plus de 25 ans, les Béglaises sont en effet en phase d'apprentissage. Et elles ne sont pas a priori vouées, contrairement aux Mérignacaises, à terminer le championnat à l'une des deux premières places. Reste qu'elles ne comptent pas se laisser marcher sur les pieds, surtout chez elles. « Il ne faudra pas être insolent, montrer qu'on est capables de les bouger, glisse Jean-Sébastien Lopez. Un derby ne peut pas laisser indifférent. Celui qui affirme que c'est un match comme un autre, c'est qu'il en a peur. Si on gagne, pendant une soirée et une nuit, on aura l'impression d'être les meilleurs au monde. » W

R. B.