Ian Thorpe abandonne ses poursuites contre L'Equipe

EN BREF L'ancien nageur australien avait été mis en cause dans une affaire de dopage...

La rédaction sport

— 

Des entraîneurs connus, en particulier néerlandais et canadien, ont pris samedi la défense du nageur Ian Thorpe, plusieurs fois champion du monde et olympique, mis en cause vendredi dans un contrôle effectué en 2006 par l'agence australienne antidopage (ASADA).
Des entraîneurs connus, en particulier néerlandais et canadien, ont pris samedi la défense du nageur Ian Thorpe, plusieurs fois champion du monde et olympique, mis en cause vendredi dans un contrôle effectué en 2006 par l'agence australienne antidopage (ASADA). — William West AFP

Le nageur australien Ian Thorpe a retiré la plainte qu'il avait déposée pour diffamation contre le quotidien sportif français L'Equipe. L’affaire remonte en mars 2007. Suite à un article, le quintuple médaillé olympique avait décidé de poursuivre en justice le quotidien. Le journal révélait alors qu’un contrôle antidopage avait mis en évidence des taux anormaux de testostérone et d'hormone lutéinisante dans un échantillon d'urine du champion datant de mai 2006.


Pas de preuve

D'après son manager, David Flaskas, Ian Thorpe aurait décidé de renoncer au vu de la lenteur de la procédure. «Ian a le sentiment d'avoir déjà été blanchi (des accusations de dopage qui pesaient à son encontre) et qu'il est temps pour lui d'aller de l'avant et de laisser tomber (cette plainte)», a déclaré Flaskas. L'agence australienne antidopage (ASADA) avait classé l'affaire fin août 2007 par «manque de certitudes scientifiques» et la Fédération internationale de natation (FINA) avait indiqué, quelques mois plus tard, qu'elle ne disposait pas de la preuve que Thorpe s'était dopé.