Le foot colombien toujours miné par la violence

EN BREF Les supporters s'attaquent à l'arme blanche...

La rédaction sport

— 

Un Britannique de 49 ans, ex-maire d'une petite ville du Pays de Galles surpris en train d'arbitrer un match de football alors qu'il percevait des allocations pour handicap moteur, a été condamné lundi à quatre mois de prison avec sursis et 200 heures de travaux d'intérêt général.
Un Britannique de 49 ans, ex-maire d'une petite ville du Pays de Galles surpris en train d'arbitrer un match de football alors qu'il percevait des allocations pour handicap moteur, a été condamné lundi à quatre mois de prison avec sursis et 200 heures de travaux d'intérêt général. — Jacques Demarthon AFP/Archives

Les abords des stades colombiens sont toujours aussi dangereux. Dimanche, une personne a trouvé la mort et deux autres ont été blessées dans des affrontements entre supporters des équipes colombiennes de football d'Atlético Nacional et d'Independiente Medellin.

Selon un responsable provincial de la police, l'affrontement s'est produit lorsque les cars des supporters se sont immobilisés sur une route. Les hooligans de Medellin ont attaqué ceux de Nacional à l'arme blanche et un garçon a été tué dans l'affrontement, les deux personnes blessées ayant été conduites dans un hôpital. Récemment, les autorités ont décidé d'interdire aux barrabravas l'accès aux stades de Bogota, Cali, Barranquilla et Ibague à la suite d'une vague de violences.