On ne reconnaît plus du tout le Nantes Rezé basket

— 

Les temps changent. Hier après-midi, le NRB a gagné, à Paris, lors de la journée inaugurale de Ligue, contre Aix (77-90). Une entrée en matière d'autant plus appréciée par Leslie Ardon que cette dernière faisait partie de l'équipe la saison dernière qui avait été balayée (79-41), contre Montpellier, au même stade de la compétition. « On était rentrées la queue entre les jambes. On avait pris quarante pions dans la vue... », souvient-elle. Cette année, le retour en TGV s'annonçait plus festif. Le NRB est venu à bout du... sixième de la saison régulière 2008-2009. « On a pratiqué un basket merveilleux pendant trois quarts temps », estime même le coach Laurent Buffard. Jusqu'à compter près de 36 points d'avance. Un relâchement coupable dans les dix dernières minutes réduira l'écart. En attendant, le NRB a changé. Il gagne enfin. Le slogan sur les affiches publicitaires du club nantais n'a jamais été aussi vrai : « NRB, la nouvelle donne. » W

D. P.