Benzema claque un doublé... Regarde les leaders tomber...

FOOT Un week-end de foot européen...

A.P.

— 

 Karim Benzema peut faire l'avion après son doublé contre Tenerife, le 26 septembre 2009 à Madrid
 Karim Benzema peut faire l'avion après son doublé contre Tenerife, le 26 septembre 2009 à Madrid — R.Marchante / REUTERS
Benzema régale, le Barça déroule

Une tête décroisée, un ballon chipé à un défenseur avant d’ajuster le gardien: il a suffi de dix minutes à Karim Benzema (élu joueur du match par As) en deuxième mi-temps pour se mettre tout le stade Santiago-Bernabeu dans la poche et permettre au Real Madrid de s’imposer 3-0 contre Tenerife (Kaka complète l’addition en fin de rencontre). Cinq matchs cinq victoires, les millions dépensés par Florentino Perez cet été commencent à payer. Et le Barça dans tout ça? Les Catalans se portent plutôt mal. Grâce à Ibrahimovic et Pique, le Barça dominent Malaga 2-0. Au classement, le Real occupe la tête à la différence de but (+ 14 contre + 13 pour le Barça).

>> Pour tout savoir sur la Liga: c'est ici

Chelsea est tombé

Chelsea, qui avait remporté ses six premiers matches, a connu samedi à Wigan sa première défaite de la saison (3-1) avec en prime une expulsion de Petr Cech (victime de la double peine rouge plus penalty). Cette défaite permet au champion d'Angleterre Manchester United de prendre pour la première fois la tête du classement après sept journées. Les Red Devils, qui devancent désormais Chelsea à la différence de buts, ont arraché la victoire en seconde période à Stoke grâce à Dimitar Berbatov et John O'Shea (2-0). Et on dit merci à l’éternel Ryan Giggs, passeur décisif sur les deux buts.

>> Pour tout savoir sur la Premier League: c'est ici


Et un de chute pour l’Inter

Dur samedi décidément pour les leaders. En Italie, l’Inter Milan concède sa première défaite de la saison contre chez le nouveau leader : la Sampdoria de Gênes. Giampaolo Pazzini inscrit le seul but de la rencontre. La «Samp» en tête, on n’avait plus vu ça depuis l’époque du mythique Gianluca Vialli  et  du chauve Attilio Lombardo aux débuts des années 90.

>> Pour tout savoir sur le Calcio: c'est ici


Un Sporting peut en cacher un autre au Portugal

Alors que le  Benfica de Jesus (Jorge Jesus, l’entraîneur) continue de maltraiter les défenses adverses avec sa victoire 5-0 contre Leixoes, Porto s’impose dans le choc du jour contre le Sporting Portugal (1-0, but du Colombien Falcao dernière trouvaille du FCP). Mais le leader inattendu reste le Sporting Braga. Les joueurs du Minho s’arrachent pour battre Olhanense dans les arrêts de jeu grâce à Alan. Six matchs, six victoires pour Braga qui risque bien de mener la vie dure aux trois gros.

La victoire de Porto



Le carton de Benfica