Coupe Davis: La France vire en tête

TENNIS Après la victoire en double de la paire Llodra - Tsonga face aux Pays-Bas...

R.S.

— 

Le tennisman français Jo-Wilfried Tsonga, lors de sa victoire en Coupe Davis face à Jesse Huta Galung, le 18 septembre 2009, à Maastricht.
Le tennisman français Jo-Wilfried Tsonga, lors de sa victoire en Coupe Davis face à Jesse Huta Galung, le 18 septembre 2009, à Maastricht. — SIPA

Il a fallu attendre deux jours, mais l’équipe de France prend finalement les commandes dans cette rencontre de barrage face aux Pays-Bas, à Maastricht. Lente à l’allumage, l’équipe de Guy Forget bascule en tête avant la dernière journée grâce à la paire inédite Tsonga – Llodra, victorieuse dans la douleur du double néerlandais, samedi après-midi. Face à Thiemo de Bakker, le surprenant vainqueur de Gaël Monfils vendredi, et Jan Sijsling, les Français l’emportent en quatre sets (6-3, 3-6, 7-6, 6-4).

Pour les deux derniers simples dimanche, s'il n'y aucun doute sur la participation de Tsonga qui affrontera de Bakker, Forget a en revanche laissé planer une incertitude sur celle de Monfils pour le deuxième match. «Je ne peux rien vous dire maintenant. Je sais que Gaël a envie de jouer, mais Jérémy est prêt aussi. Depuis le début du stage je lui ai dit que je comptais sur lui pour jouer un match», a rappelé le capitaine français.

S'il se pose encore des questions après ces deux journées, il est en revanche certain d'une chose: il a bel et bien trouvé avec Tsonga son patron dans cette équipe de France à laquelle il ne manque plus qu'une victoire en simple, dimanche, pour se maintenir dans le groupe mondial.

L'Espagne et la République tchèque en finale

Si cela peut les consoler, les Français ont perdu au premier tour contre le finaliste de l'épreuve. La République tchèque s'impose 3-0 face à la Croatie grâce à la paire Berdych - Stepanek, victorieuse du double après les deux simples de la veille. Elle retrouvera en finale l'Espagne, qui s'est défaite d'Israël 3 à 0 après la victoire samedi en double Robredo et Lopez sur Erlich et Ram 7-6, 6-7, 6-4, 6-2.