Hurtis et Raquil reçoivent leurs médailles...de 2003

EN BREF Les athlètes Marc Raquil et Muriel Hurtis recevront ce soir leurs récompenses a posteriori après le déclassement certains de leurs adversaires...

La rédaction sport

— 

Muriel Hurtis, déjà qualifiée pour les Mondiaux d'Osaka, a amélioré la meilleure performance française de la saison lors des séries du 200 mètres (22.38) des Championnats de France d'ahtlétisme samedi à Niort, tandis que Christine Arron a échoué (22.88) dans sa quête des minima.
Muriel Hurtis, déjà qualifiée pour les Mondiaux d'Osaka, a amélioré la meilleure performance française de la saison lors des séries du 200 mètres (22.38) des Championnats de France d'ahtlétisme samedi à Niort, tandis que Christine Arron a échoué (22.88) dans sa quête des minima. — Aris Messinis AFP/Archives

 Il a fallu patienter six ans. Six ans avant de voir Muriel Hurtis et Marc Raquil recevoir la médaille qui leur est due. Six ans séparant leur course - 200 mètres pour l'une, 400 mètres pour l'autre - et la récompense de leurs efforts. La faute à deux tricheurs : l'Amércaine Michelle Collins, impliquée dans l'affaire Balco, et Jeremy Young, Américain lui aussi, contrôlé positif. Certes, rien ne remplacera la saveur d'une belle médaille reçue le jour de son exploit, mais la Fédération française a choisi de le faire dans le cadre du Décanation, à Charléty, histoire que la cérémonie ne passe pas inaperçue. Surtout pour Muriel Hurtis, désormrais médaille d'or aux Championnat du monde en salle 2003.

 
Quatre fois pour Hurtis
 
Mais le plus frustrant pour la sprinteuse est qu’il s’agit de la quatrième fois que ce type d'histoire lui arrive. Elle avait déjà récupéré le bronze sur le 200 mètres des Mondiaux en plein air de 2003, de l’argent et du bronze pour les relais 4x100, respectivement lors des championnats du monde 2001 et des JO 2000. De quoi énerver ! Pour Raquil, il s’agira de récupérer l’argent obtenu sur 400 mètres aux Mondiaux de Saint-Denis au dépend de Jeremy Young.