En fait, Ribéry adore Louis van Gaal

EN BREF La semaine dernière, le Français critiquait l'entraîneur du Bayern...

La rédaction sport

— 

L'attaquant français du Bayern Munich, Franck Ribéry, lors d'un match face à Leverkusen, le 12 mai 2009.
L'attaquant français du Bayern Munich, Franck Ribéry, lors d'un match face à Leverkusen, le 12 mai 2009. — K.Pfaffenbach/REUTERS

Tout va très vite en football. La semaine dernière, Franck Ribéry critiquait son entraîneur, Louis Van Gaal, avec qui il disait «ne pas avoir un contact positif». Mercredi, magie, le milieu de terrain international français a tempéré ses critiques.
 

>> Pour connaître l'actu de la Bundesliga, cliquez ici


«L'entraîneur a sa philosophie, nous la respectons (...), il parle beaucoup avec moi et apprend à mieux me connaître», a notamment déclaré Ribéry, dans l'hebdomadaire sportif Sport Bild.

Il y a huit jours, dans le quotidien français L'Equipe et l'hebdomadaire France Football (des publications françaises, contrairement à Bild), la vedette du club bavarois assurait ne pas avoir de «feeling» avec le Batave, ce qui avait soulevé de nombreuses critiques en Allemagne où Ribéry reste l'une des grandes attractions du football.

 
Ribéry attend la Ligue des
Champions

Concernant le niveau de jeu de son équipe, auteur d'un début de saison très médiocre en championnat, le Français a assuré: «Je sens qu'on est sur la bonne voie. On s'entraîne dur et bien.» Pour lui, l'épreuve de vérité sera la phase finale de la Ligue des Champions. «Après ça (la phase des poules, ndlr), on sera prêt à se frotter aux grosses écuries. Et on saura alors exactement à quel niveau on se situe», estime-t-il.

Le Bayern figure dans le Groupe A, avec les Italiens de la Juventus Turin, les Français de Bordeaux et les Israéliens du Maccabi Haïfa.