Mickaël Landreau est « un peu en avance »

— 

On s'est étonné, hier matin, de le voir déjà trottiner autour des terrains d'entraînement de Luchin. Mais deux mois à peine après une rupture du ligament intérieur du genou, Mickaël Landreau a déjà repris le footing depuis une bonne semaine. « Je n'en suis qu'à quelques séances et je continue la rééducation. C'est un programme chargé », explique l'ancien gardien parisien. Chargé, mais qu'il a attaqué pied au plancher. A tel point qu'aujourd'hui, il avoue lui-même « être un peu en avance ». Son retour, initialement prévu en janvier 2010, devrait donc avoir lieu un peu avant. « Il y a des étapes à respecter, il ne faut pas aller trop vite, donc c'est difficile de donner un délai », tempère le joueur.

Ça ne l'empêche pas de suivre avec attention le début de saison poussif de ses camarades. « Depuis le premier jour, je me sens concerné par ce qui se passe dans le groupe, même si je ne suis pas pleinement avec les coéquipiers. » Il était dans les tribunes du Parc des Princes, lors du dernier match des Dogues (3-0), le 2 septembre. Son expérience, son vécu auraient pu aider le Losc en ces temps difficiles. Lui estime que si le club traverse « une période pas simple », il y a « de la consistance dans les matchs » et évoque donc « un manque de réussite ». Mais au final, « tout le monde a envie de retrouver le sourire ». Et sans doute lui le premier. W

A. M.