Le LOU est déjà presque à poil

— 

Une hécatombe. Guère épargné par les blessures depuis leur retour à l'entraînement, il y a deux mois, les Lyonnais ont encore perdu trois éléments dans la perspective de leur premier déplacement de la saison, samedi prochain, à Pau. Le match remporté dimanche contre Aix-en-Provence (36-14) a en effet laissé sur le carreau le trois-quarts centre Nicolas Raffault et le troisième ligne Arnaud Dorier. Les deux joueurs souffrent d'une entorse cervicale et seront indisponibles deux semaines.

La saison de l'ailier Rémy Grosso est quant à elle terminée en raison d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. « Ça commence à devenir problématique, constate l'ouvreur Xavier Sadourny. Cela va peut-être nous obliger à faire l'impasse sur certains matchs car à ce rythme, je ne sais pas comment nous allons finir la saison. » Dans le Béarn, le staff du LOU espère pouvoir compter sur la présence de l'ailier anglais James Bailey, victime d'une contusion à la cuisse gauche. W

S. M.